European Data Protection Supervisor
Le Contrôleur Européen de la Protection des Données

Veille technologique

Veille technologique

La protection des données a toujours été affaire de technologie. C’est l’arrivée des ordinateurs dans le monde de l’entreprise et de l’administration publique qui a donné lieu à l’élaboration de législations et principes en matière de protection des données, qui a elle-même mené à la création d'autorités chargées de la protection des données.

L’évolution technologique permet de collecter et de traiter des données à caractère personnel de manière plus élaborée et dans des quantités toujours plus grandes. Bien que les technologies avancées accroissent les risques pour la protection de la vie privée et des données, elles peuvent aussi intégrer des solutions technologiques offrant davantage de transparence et de contrôle aux personnes dont les données sont traitées.

Les autorités chargées de la protection des données doivent rester attentives à la fois aux risques et aux possibilités associés à ces avancées: elles investissent pour comprendre les possibilités offertes par les nouvelles technologies et, dans le même temps, encouragent l’intégration de la protection des données dès la conception et la protection des données par défaut dans le processus d’innovation.

Le CEPD accorde une importance stratégique à l’intégration de la dimension technologique de la protection des données dans notre travail.

L’objectif principal est de veiller à ce que, dans notre travail, nous évaluions correctement les conséquences technologiques et démontrions que le CEPD:

  • suit les évolutions technologiques susceptibles d’avoir une incidence sur la protection de la vie privée et des données telles que l’informatique en nuage, les systèmes de gestion des informations personnelles, les données massives ou les logiciels malveillants;

  • analyse et comprend les incidences potentielles de la politique axée sur la technologie et des mesures législatives proposées, comme le montrent notre rapport C-ITS ou nos avis et observations;

  • fait avancer le débat public en faisant rapport sur les nouvelles technologies liées à la protection de la vie privée et des données, par exemple dans sa newsletter, ses documents et autres publications et lors d’événements tels que TILTing ou la CPDP;

  • offre un soutien aux institutions de l’UE, aux autorités nationales chargées de la surveillance et de la protection des données ainsi qu’au grand public, en servant de point de référence pour répondre aux questions technologiques liées à la protection de la vie privée et des données;

  • dispose des connaissances et outils technologiques nécessaires pour effectuer des inspections efficaces des systèmes informatiques et autres solutions utilisées pour traiter des données à caractère personnel; et

  • fournit des orientations, exerce un pouvoir d’influence, sensibilise et apporte des conseils en ce qui concerne les évolutions technologiques pertinentes du point de vue de la protection de la vie privée et des données et la bonne mise en œuvre des principes de prise en compte du respect de la vie privée dès la conception et de prise en compte du respect de la vie privée par défaut.