Print

Eurodac

Dans le but d’assurer la coordination du contrôle d’Eurodac, des représentants des autorités nationales chargées de la protection des données et le CEPD se réunissent habituellement deux fois par an. Les autorités nationales chargées de la protection des données représentées sont celles des 28 États membres de l’UE, ainsi que celles de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse. La présidence du groupe est actuellement assurée par l’APD suédoise et sa vice-présidence par l’APD bulgare.

 

Législation

 

Réunions

 

 

Documentation

 

Autre

  • Droit à l'information - guide pour les autorités lors de la prise d'empreintes digitales pour Eurodac


    Les demandeurs d'asile et les migrants appréhendés à la frontière extérieure ont le devoir de donner leurs empreintes digitales. Lorsque leurs empreintes digitales sont prises, les personnes ont le droit de comprendre qui traite leurs données personnelles et pourquoi. Ils ont le droit de savoir quelles données sont stockées et pendant combien de temps. Ils doivent savoir comment y accéder, corriger et effacer leurs données, en cas d'erreur et qui contacter à ces fins.

    Dans la pratique, les agents trouvent difficile de donner des informations sur tous les aspects du traitement des données au moment de la prise des empreintes digitales. Les gens ignorent souvent pourquoi ils donnent leurs empreintes digitales et ce qui leur arrive.

    Ce dépliant aide les agents et les autorités à informer les demandeurs d'asile et les migrants d'une manière compréhensible et accessible du traitement de leurs empreintes digitales dans Eurodac.

    Il s'agissait d'un effort conjoint de l'Agence des droits fondamentaux et du groupe de coordination de la surveillance d'Eurodac, composé d'un représentant de l'autorité de protection des données de chaque État membre chargée de la surveillance du règlement Eurodac et du contrôleur européen de la protection des données.